Mont Kelimutu / Crédit : https://www.mochilaoadois.com.br/

Quand on parle de fréquence d’échantillonnage, on suppose que le temps entre deux prises d’échantillons est toujours le même. Et si le programme que je viens de retrouver pourrait servir ?

Pr Josse / 1A /2019 / Optique Physique / CFA Groupe Gaz Quantique
#include "mbed.h"

DigitalOut led1(D13);
AnalogIn my_sound(A4);
Serial my_pc(USBTX, USBRX);

Ticker tic;
int i = 0;

void convert(){
    led1 = 1;
    int my_data = my_sound.read_u16();
    led1 = 0;
}

int main() {
    tic.attach(&convert, 0.0001);
    
    while (1) {
        i++;
        wait(0.5);
        my_pc.printf("i = %d / 0.5 secondes se sont ecoulees\r\n", i);
    }
}

Mission

Votre mission est de vérifier que le programme proposé garantit un échantillonnage idéal (fréquence d’échantillonnage constante).

Le signal d’entrée sera un signal sinusoïdal \( V_e(t) \) de valeur moyenne 1.65V et d’amplitude maximale crête à crête 3V, provenant d’un GBF.

Matériel

  • Une carte Nucleo, incluant :
    • un convertisseur analogique-numérique (CAN ou ADC)
    • un convertisseur numérique-analogique (CNA ou DAC)
  • Un GBF
  • quelques instruments de mesure
  • quelques câbles et une plaquette de prototypage

Ressources

Pour cette mission, vous pouvez suivre le tutoriel suivant (autour des cartes Nucléo) :

On pourra également s’inspirer du tutoriel suivant :

D’autres tutoriels sont disponibles à l’adresse suivante : http://lense.institutoptique.fr/nucleo/

Livrables

  • Un cahier de manipulation en ligne (partagé)
    • Schémas de câblage
    • Matériels et méthodes
    • Oscillogrammes
  • Un texte de quelques phrases donnant la valeur de la fréquence maximale de fonctionnement et expliquant (avec relevé de mesures et/ou d’observation) le principe des interruptions.
CéTI-S5-TP / Mission KELIMUTU