Consignes et conseils à l’attention des élèves

Avant et après la présentation

8h30-9h30 ou 13h30-14h30 Installation

Une heure est prévue pour vous permettre de vous installer (même si votre présentation orale a lieu plus tard) et de tester éventuellement le matériel de retransmission. Toute installation plus tardive ne sera pas possible.

Des expériences à découvrir ou à approfondir

En dehors de votre créneau de présentation vous êtes attendu·e·s aux présentations orales faites par les autres élèves. Si plusieurs expériences sont proposées en parallèle vous avez le choix d’assister à celle qui vous intéresse le plus, dans la limite, bien sûr, des places disponibles dans la salle.

Au cours ou à l’issue de chaque présentation, vous pourrez répondre aux QCM préparées par le binôme qui a présenté.

Fin de séance. Rangement

Pour les dernières 20 mn, vous retournerez sur l’expérience que vous avez présentée afin de la ranger.

Conseils pour préparer la présentation orale

La présentation s’adresse aux élèves de la promotion, de tous les parcours de troisième année et de master 2 (Signal et Image, Ingénierie Avancée des Systèmes Optiques, QLMN-LM) de la même séquence.

Votre objectif lors de cette présentation est de transmettre les notions les plus importantes que vous avez apprises en faisant cette expérience.

Chaque créneau de présentation a une durée de 40mn :

  • 20 mn environ de présentation/démonstration de l’expérience par le binôme
  • 20 mn environ de questions de la part de l’assistance et de compléments éventuels de la part de l’enseignant·e.

La présentation doit s’appuyer sur l’expérience, des mesures et/ou des réglages sont attendus. Le plan est laissé au choix des élèves, il n’est pas obligatoire de suivre le plan du TP. De même le support est laissé au choix des élèves, il est possible de préparer quelques diapositives, ou d’utiliser un tableau, …

Des points importants et des exemples de questions qui peuvent vous guider pour préparer votre présentation :

  • Mise en contexte : Pourquoi cette expérience est-elle intéressante ? Pour quelles applications cette technique/technologie est utilisée ?
  • Description : Quelle est la technique ou la méthode spécifique à cette expérience ? Quelles en sont les performances ou les gammes d’utilisation visées ?
  • Enjeux : Quels sont les points techniques les plus délicats ?
  • Analyse critique des résultats : Quelles sont les incertitudes sur les résultats obtenus ? Quelles pourraient-être les solutions pour améliorer les performances ?
  • Evaluation personnelle : Qu’ai-je appris en réalisant cette expérience et en rédigeant un compte-rendu ? Que suis-je capable de faire après la séance (que je ne savais pas faire avant) ? Quelle notion ou connaissance était nécessaire pour bien la comprendre ?

Conseils pour rédiger les QCM

3 Questions à Choix Multiples sont attendues. L’objectif de ces questions est de tester, à l’issue de votre présentation, la bonne compréhension de vos auditeurs et auditrices des trois notions les plus importantes que vous avez souhaité transmettre.

Il est important que les questions soient précises et ne laissent pas de place à des ambiguïtés. Il est préférable de donner trop de précisions plutôt que pas assez !

Quelques indications plus précises (adaptées de http://unisciel.fr/wp-content/uploads/2017/11/GuideRedactionQCM2018.pdf )

En général, éviter les termes imprécis comme « peut », « pourrait » et les termes « rarement », « parfois », « occasionnellement », « peu », « beaucoup ». De même éviter  les éponymes, acronymes et abréviations sans les renseigner. Éviter enfin les termes absolus comme « toujours », « jamais », « tous », « systématiquement » ou « aucun » dans l’énoncé et les réponses.

L’énoncé  de la question doit présenter une seule notion. Il doit utiliser un langage simple et clair et il est composé de tous les mots essentiels à sa compréhension. Il peut contenir des formules scientifiques ou des schémas. Dans ce cas, toutes les conventions et symboliques doivent être précisées. L’énoncé ne doit pas induire de jugement de valeur. Il est préférable d’éviter les énoncés de questions qui demandent l’appréciation des personnes interrogées.. L’énoncé est formulé, autant que possible, à la forme positive (ou interrogative) car la présence de négations complique la compréhension.

Chaque question sera rédigée avec une seule bonne réponse et au moins 2 mauvaises réponses. Le choix des mauvaises réponses ne doit pas être guidé par la volonté de piéger. Les mauvaises réponses doivent toutefois donner à réfléchir (même un court instant) avant de pouvoir être écartées.

Format et date limite

Une première version des QCM doit être soumise en même temps que le compte-rendu de la deuxième séance.

Pour soumettre vos questions à votre auditoire, vous pouvez utiliser par exemple le site Wooclap. Il vous faut alors entrer les questions au préalable et prévoir d’afficher le QRcode d’accès aux questions à l’attention de votre auditoire.