Cette page et ses descendantes sont encore en cours de construction…

L’environnement

L’environnement de développement MPLABX ainsi que toutes les étapes pour la création d’un projet et le téléversement sur la cible microcontrôleur de votre programme sont décrits dans cette page. L’interface graphique de ce logiciel est une fenêtre représentée dans la figure ci-dessous.

mplabx_01

La chaîne de développement

La chaîne de développement est constituée des éléments présents sur le schéma suivant.

La carte d’étude et l’ensemble de ces éléments sont détaillés dans le tutoriel Matériels et logiciels nécessaires.

Les étapes de conception

Créer un projet

Vous devez au préalable lancer MPLABX IDE.

  1. Lancer ensuite l’assistant de création de projet (File New Project).
  2. A la première page, il faut choisir la catégorie Microchip Embedded et un projet du type Standalone project. Puis cliquer sur Next.
  3. Choisir ensuite le microcontrôleur sur lequel vous voulez travailler dans Device (PIC16F1503 en EITI et dsPIC30F3014 en ProTIS). Puis cliquer sur Next.
  4. Laisser l’option None dans la page suivante. Puis cliquer sur Next.
  5. A la page Select Tool, sélectionner l’option Simulator, si vous n’avez pas de carte d’étude, ou l’option ICD3 si une carte d’étude est connectée au PC. Puis cliquer sur Next.
  6. A la page Select Compiler, sélectionner l’option XC8 en EITI (microcontroleurs 8 bits) ou XC16 en ProTIS (microcontroleurs 16 bits) pour développer en C. Puis cliquer sur Next.
  7. A la page Select Project Name and Folder, donner un nom à votre projet (TPx par exemple) et entrer votre répertoire de travail (dans U :/). Puis cliquer sur Finish.

Associer au projet un code source existant

Avant de réaliser cette étape, il est indispensable que l’ensemble des fichiers sources que vous souhaitez ajouter au projet soit dans le répertoire du projet.

  1. Faire un clic droit sur le dossier Source Files dans la zone des fichiers du projet.
  2. Sélectionner Add existing file.

Écrire un nouveau code source

Si le fichier source n’est pas donné, le créer peut être réalisé par la procédure suivante :

  1. Faire un clic droit sur le dossier Source Files dans la zone des fichiers du projet.
  2. Sélectionner ensuite New et Others.
  3. Choisir ensuite la catégorie Microchip Embedded / XC8 Compiler et le type de fichier main.c. Puis cliquer sur Next.
  4. Donner un nom à votre fichier source et cliquer sur Finish.

Vous devriez obtenir un fichier *.c ressemblant à ceci :

#include <xc.h>
int main (void)
{
    return 0;
}

Compiler le programme

Une fois le code écrit en langage C, il faut le compiler pour qu’il soit vérifié d’un point de vue syntaxique mais également traduit vers un langage de bas niveau, l’assembleur, que seul le microcontroleur peut comprendre.

Pour cela, il suffit d’appuyer sur la première icone dans la barre de commande de l’interface MPLABX.

La compilation peut prendre un peu de temps selon la quantité de code à vérifier et à traduire. Un onglet s’ouvre alors en bas de l’interface de développement.

Lorsque la compilation s’est bien déroulée, le dernier message affiché dans cette console est :
BUILD SUCCESSFUL (total time: 1s)

Si ce n’est pas le cas, le compilateur vous indique les erreurs que vous avez commises et les lignes auxquelles se trouvent ces erreurs de syntaxe.

Téléverser le programme sur le microcontroleur

Une fois que le code est compilé, il est indispensable de le téléverser dans le microcontroleur présent sur la carte d’étude. Cette étape se fait par l’intermédiaire d’un programmateur. Celui se nomme ICD3 chez Microchip. Il permet de programmer l’ensemble des microcontroleurs fabriqués par cette société.

C’est un boîtier circulaire (d’où son surnom de camembert), qui connecté (USB) à l’ordinateur, va permettre d’écrire dans la mémoire programme du microcontroleur à partir du logiciel de développement. Un connecteur est également disponible pour pouvoir connecter le programmeur directement au composant (en particulier pour les TP de 1A en EITI). La broche MCLR est représentée par un point noir sur le dessus du connecteur.

Une fois que tout est bien connecté, vous pouvez alors cliquer sur la quatrième icone dans la barre de commande de l’interface MPLABX.

L’état du transfert s’affiche alors dans la console. Une fois le transfert terminé, le message suivant apparaît.

IMAGE AVEC MESSAGE FIN DE TRANSFERT !

Microchip PIC16F / Prise en main de l’IDE / MPLABX